Dropshipping : le nouvel eldorado du commerce en ligne

Le dropshipping est une façon de pratiquer le e-commerce. Il est utilisé par certains sites marchands, qui le choisissent pour fournir une partie, ou la totalité de leur achalandage.

J’ai rédigé cet exposé pour vous permettre de mieux comprendre ce domaine d’activité relativement récent, qui intéresse de plus en plus de professionnels et de particuliers, souhaitant se lancer dans l’aventure.

yannick-chastin

Qui suis-je ?

Yannick Chastin, expert e-commerce depuis plus de 10 ans.
Je suis tombé dans le web très jeune, et j’ai acquis une expérience solide dans divers domaines tels que le SEO, les réseaux sociaux, la création de sites internet et le dropshipping, sujet principal de ce site.
Je vous propose de vous guider sur ce site afin de vous mener vers la réussite dans votre projet de dropshipping !

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Ou encore comment cette méthode de travail pourrait-elle révolutionner votre entreprise de commerce en ligne ? Autant de questions auxquelles je vous apporte aujourd’hui les réponses.

Si vous possédez une boutique en ligne et que vous voulez vous débarrasser de la problématique de la gestion de stock, ou encore, si vous avez l’ambition de créer une plateforme de vente sans avoir la volonté ou l’espace d’assurer le stockage des produits que vous proposerez, alors le dropshipping est la solution qu’il vous faut !

Ici, je vous délivre les astuces qui devraient à la fois : vous permettre de générer de bons profits, mais également, oublier toutes les contraintes qu’il peut y avoir à gérer des stocks et des livraisons.

Bien que, tous les aspects liés à cette activité ne pourront être abordés de façon approfondie, seule une formation liée sur le dropshipping vous donnera l’ensemble des informations indispensables à la bonne gestion d’un site e-commerce via le dropshipping.

Comment définir le Dropshipping ?

À  ses débuts, le commerce en ligne fonctionnait de façon assez classique : un vendeur qui possède un magasin, s’approvisionne en divers produits auprès de ses fournisseurs, les reçoit et les entrepose, jusqu’au moment où un client passe commande, et que l’expédition des produits concernés soit entreprise.

En cela le dropshipping est littéralement différent. En effet, le principe du e-commerce en dropshipping pourrait s’apparenter à un triangle dont les trois sommets sont représentés par : le client, le vendeur et le fournisseur.

Avec le dropshipping, plus besoin pour le vendeur de gérer, ni de posséder un stock, puisque c’est en effet le fournisseur qui expédie directement l’article commandé au client.

Le concept du dropshipping permet à un consommateur de réaliser un achat sur le magasin en ligne d’un distributeur (vous), c’est ensuite le fournisseur qui prend en charge la globalité de la gestion de la commande, et de sa livraison.

Pour illustrer mon propos, je vous propose d’imaginer un cas pratique expliqué point par point :

  • 1. Un internaute se rend sur votre boutique en ligne et effectue un achat
  • 2. La commande est enregistrée via votre plateforme, le règlement est effectué, et une commission sur la vente vous est réservée.
  • 3. À ce stade, nul besoin pour vous d’intervenir. La commande est transférée auprès du fournisseur.
  • 4. Ce dernier prépare et envoi le ou les articles commandés au client.
  • 5. Pour finir, le client reçoit le produit qu’il a originellement commandé sur votre boutique en ligne.

Le dropshipping : un lien entre distributeur, consommateur et fournisseur

Vendre en ligne en utilisant la méthode du dropshipping permet à un site commerçant d’obtenir des commissions sur l’ensemble des ventes réalisées. Ces gains lui sont remis par les fournisseurs d’où les produits proviennent. Si l’on résume, cela fait de vous un intermédiaire entre le client et le fournisseur, mais pas seulement. En effet, votre mission est aussi d’encourager les consommateurs à acheter sur votre e-boutique plutôt que dans une autre, dans le but évidemment que vous puissiez engranger un maximum de profit. Il faut noter que chaque commission peut différer selon le fournisseur.

En procédant de cette façon, distributeurs comme fournisseurs n’empiètent pas sur le métier de l’autre. Au contraire, cela permet de mutualiser le savoir-faire de chacun, à savoir, pour l’un la vente, et pour l’autre, la production, l’entreposage, et la distribution.

Le client, lui, n’y voit que du feu. D’ailleurs, peut-être avez vous déjà passé commande sur un site utilisant le dropshipping sans même le savoir. Ce modèle est notamment très utilisé par les géants du commerce en ligne comme Cdiscount, Amazon, Fnac, etc.

Quels sont les principaux avantages du droshipping ?

Le dropshipping est un consensus entre un site marchand et un grossiste, dont l’organisation bilatérale permet aux deux partis d’être gagnants.

Premièrement, le vendeur évite tous les frais que lui imposerait un entreposage de marchandises, ainsi que la logistique que cela exige. Cela en va de même pour la gestion de l’envoi et le suivi des commandes.

Le second avantage est que l’investissement de départ est faible. En effet, le dropshipping ne nécessite pas la même trésorerie qu’une boutique traditionnelle, ni les fonds de roulement qui vont avec. De plus, le vendeur en ligne n’a pas besoin de pré-commander des marchandises auprès de son grossiste.
En règle générale, les économies réalisées, tout comme les avantages que vous pouvez en retirer sont nombreux, en voici les principaux exemples :

  • Les charges mensuelles d’entretien d’un entrepôt de stockage sont éliminées.
  • Il n’est pas nécessaire d’employer des salariés dédiés à la préparation et à l’envoi des colis.
  • Les frais d’investissement initiaux d’un magasin classique sont évités : absence de capital de départ, de stock de démarrage, ou même de location d’un local.
  • La variété d’articles proposés peut être plus importante.
  • Le gain de temps sur la logistique et la gestion du site sont inestimable.

Le dropshipping est donc extrêmement attrayant du point de vue financier, et vous n’avez pas encore tout vu ! Avec ce principe de fonctionnement, l’e-commerçant est totalement libre, et peut travailler où et quand il le souhaite.

Le seul moment où il vous faudra débourser de l’argent est lors de l’achat du nom de domaine de la boutique, ainsi que pour l’investissement de la création de l’interface de vente… À moins que vous ne l’ayez déjà…
Les chiffres sur le sujet sont très bons puisqu’en 2017, le chiffre d’affaires de la vente en dropshipping a été de 30 milliards d’euros, une progression de 14.3 % par rapport à l’année 2016.
Pour le fournisseur, les avantages sont tout aussi importants puisqu’il va pouvoir augmenter son activité de façon significative en réalisant un partenariat privilégié avec ses distributeurs. Le dropshipping permet au grossiste de rester dans ce qu’il maîtrise le mieux (à savoir le stockage, la préparation, et l’envoi de colis), tout comme le revendeur qui n’aura pas à investir son temps, et son argent, dans les stocks.
En alliant leurs forces, le vendeur en ligne et le grossiste sont tous deux gagnants.

Existent-ils des inconvénients avec le dropshipping ?

Bien que les avantages soient très nombreux pour les fournisseurs et les distributeurs, le dropshipping à quelques limites. Par contre, en les connaissant à l’avance, il est très facile de les éviter. Pour ce faire, je vais vous les détailler ci-dessous.

Concernant l’e-commerçant, le principal désavantage réside dans le fait de ne pas être en contrôle de l’intégralité du processus de vente, et cela représente malgré tout un risque. Étant donné que le fournisseur reste une entité invisible pour le client, si une erreur est commise lors de la préparation ou de l’envoi de la commande (adresse de livraison erronée par exemple), c’est le vendeur qui en pâtira en perdant un client. C’est pour cette raison qu’il est vital de travailler avec des dropshippers de confiance. Le pourcentage sur les commissions n’est pas un indice de fiabilité, veillez plutôt à vous renseigner sur leur notoriété.
Concernant le stock, le principal problème est la possibilité d’une rupture de stock. En effet, cela pourrait vous priver d’un article phare de votre e-boutique sans que vous ayez la possibilité d’y remédier. Pire encore, céder un article avant de vous rendre compte qu’il est en réalité indisponible. Dans ce cas précis, la meilleure attitude à adopter est de prévenir le client, ou lui proposer un article équivalent.

Concernant la concurrence, avec le dropshipping, il est possible que vous proposiez sur votre site des articles identiques à ceux de vos concurrents. Pour éviter cela, à vous de faire un travail de repérage en amont auprès d’autres plateformes d’e-commerce similaires à la vôtre. Ensuite, il faut savoir se démarquer, pour cela, l’identité visuelle de votre boutique est essentielle. Vous pouvez également lancer quelques actions marketing pour attirer de nouveaux clients, en leur octroyant par exemple des promotions spéciales premier achat.

Concernant la vente, la tarification des produits ne vous est pas réservée pour la simple raison que ce n’est pas vous qui assurez directement la vente, mais plutôt le fournisseur. Cette dépendance du revendeur sur le grossiste peut être parfois problématique. Je vous conseille donc de préciser de genre de détail dans la rubrique « Conditions Générales de Ventes » de votre plateforme, et ce, pour être couvert en cas de problème. Là encore, le choix d’un partenaire fiable est la clé d’un projet réussi.

Une bonne formation vous permettra de connaître tous ces aspects du dropshipping.

Quelles sont les limites du dropshipping pour les grossistes ?

Quelques contraintes sont, en effet, aussi présentes pour les fournisseurs. En voici quelques exemples :

Les grossistes dépendent eux aussi de structures tierces qui leur imposent leurs exigences. C’est le cas notamment des géants du commerce en ligne, comme ceux mentionnés plus haut dans ce texte (Ebay, Amazon, La Redoute …). En effet, pour distribuer leurs produits par le biais de ces plateformes de haut niveau, les grossistes se doivent de répondre à leurs exigences diverses et variées, comme notamment le pourcentage de commissions, les impératifs de logistiques, etc.

Deuxièmement, il existe un point qui peut être problématique pour les grossistes, et il s’agit des informations-produits. Avec le dropshipping, chaque plateforme de vente personnalise la description des articles qu’elle met en vente. Il arrive parfois que l’authenticité des informations indiquées sur certains produits soit quelque peu biaisée, sans que le fournisseur ne puisse y changer quelque chose.

C’est pour ces diverses raisons, que pour que le dropshipping soit une activité productive, il est impératif de dissocier les points forts, et les petites contraintes qui lui sont liés. Autre point essentiel, afin de favoriser l’expansion de votre site, il faut savoir s’associer à des fournisseurs dont l’e-réputation et l’image de marque sont exemplaires. Cela permettra de protéger la vôtre.

Si vous êtes débutant dans le secteur de l’e-commerce et du dropshipping, je vous conseille de vous orienter vers des consultants spécialisés qui pourront vous aider à bien démarrer votre activité en vous fournissant les bonnes informations concernant ce secteur en pleine expansion.

Ceci étant dit, comme dans tout lancement de projet professionnel, le business plan est un carnet de route essentiel. Selon que vous démarriez une nouvelle activité, ou que vous souhaitiez faire passer votre commerce en ligne actuel au niveau supérieur, il est impératif de bien évaluer le pour et le contre avant de passer au dropshipping.

Votre projet doit être rentable et générer un profit suffisant pour être viable. Pour cela, il existe des produits plus intéressants que d’autre, à vous de faire votre choix.

Dans tous les cas, votre site devra être correctement référencé pour espérer avoir un retour sur investissement positif.

Quels sont les détails à aborder avec les fournisseurs ?

Pour vérifier la fiabilité et la rigueur d’un grossiste avant de commencer à travailler avec lui, voici les points qu’il faudra contrôler :

  • Les garanties
  • Les délais et conditions de livraison
  • La possibilité de fournir un numéro de suivi des colis
  • La possibilité d’effectuer un contrôle qualité avant expédition des articles commandés
  • La possibilité de réaliser une vente avec une marque blanche
  • Enfin, savoir si le fournisseur a fait l’objet d’une évaluation, et demander à la consulter

Quelle rentabilité pour le dropshipping ?

Je peux vous assurer que démarrer une activité fonctionnant sur le principe du dropshipping avec les bons partenaires sera rentable.

Comme beaucoup de domaine, la vente par dropshipping à ses avantages et ses inconvénients, mais reste tout de même une réelle mine d’or pour les e-commerçants.

Accroissement du chiffre d’affaires et présence de votre commerce au sein d’un secteur en plein développement. Si vous en avez la volonté, il ne faut pas hésiter à se lancer.

Attention tout de même, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est capital de se former, et de savoir trouver les informations qui vous permettront de mettre en place un service en ligne productif.

En France, le marché du commerce en ligne est énorme et offre de grosses possibilités : plus de 85 % des internautes réalisent des achats en ligne, ce qui représente la bagatelle de plus de 37 millions de consommateurs.

Étant moi-même un spécialiste en e-commerce, je peux vous apporter mon aide, ainsi que les bons outils pour démarrer votre business dans le secteur du dropshipping.

Prenez contact avec moi, je suis à votre écoute !